Annoncé le 8 juin, Google signe sa participation à l’option préventive contre le fameux Coronavirus.

Google déclare qu’avec la nouvelle fonctionnalité de son logiciel de géolocalisation, les trajets susceptibles d’être affectés par les restrictions dues à la pandémie à Coronavirus seront affichés et complétés par des alertes adaptées aux agences locales de transport en commun. De ce fait, pour toute recherche d’itinéraires de transport en commun, le géant du Web sera désormais bien outillé juste pour prévenir.


Google Maps propose des prévisions de saturation pour les itinéraires de transport en commun permettant aux usagers de constater la tendance de saturation du bus ou du train.

Selon Google, cette nouvelle fonctionnalité de l’application de géolocalisation (Google Maps) aidera les amoureux du Web à éviter les endroits bourrés de patients et à trouver des centres de test de dépistage du Covid-19. Il sera facile pour tous de voir quelles sont les zones densément contaminées ou non. Cependant, lorsque la zone serait porteuse d’une concentration importante des malades au Covid-19 une alerte sera délivrée.

Depuis un temps, des alertes de transit sont diffusées dans les pays de tous les continents excepté ceux de l’Afrique. Parmi eux on peut citer la Belgique, l’Espagne, le Pays-Bas, la France, le Royaume-Unis, les Etats-Unis d’Amérique, l’Argentine, le Mexique, le Brésil, la Colombie, l’Australie, l’Inde, et la Thaïlande. La bonne nouvelle est telle que ces alertes seront également diffusées dans d’autres coins du monde très prochainement. 


Pour compléter sa palette, Google fera des alertes de conduite afin de prévenir les navetteurs au sujet des points de contrôle Covid-19 et de toutes les restrictions y relatives, pendant le passage des frontières tout au long de l’itinéraire des voyageurs. Ainsi, une alerte sera affichée question de vulgariser les informations de base d’un centre médical telles que la capacité d’admission ou / et l’admissibilité, la règlementation à suivre pour se rendre dans le dit établissement. Cet effort contribuera à protéger le système de santé local de l’établissement d’accueil de toute pression supplémentaire ou d’éviter à chaque personne nouvellement contaminée de se voir refuser l’accès.


Certains pays ont été témoins de ces alertes le 12 juin comme l’Indonésie, Israël, les Philippines, la Corée du Sud et les Etats-Unis d’Amérique.

Accès au nouveau service Google Maps

Partout à travers le monde l’accès aux données d’activité sur Google est possible si et seulement si la fonctionnalité Google est d’abord disponible dans le pays. Ensuite, l’utilisateur pourra rechercher une station dans Google Maps. Après il appuiera sur le marqueur pour afficher les données du tableau de départ ou de l’activité.

Pour Ramesh Nagarajan, directeur de la gestion des produits pour Google Maps, « Pour assurer une distance sociale adéquate, les navetteurs font attention à la façon dont leur station de transport et de transport en commun sera bondée ou confortable. […] Vous pouvez facilement voir à partir de l’historique les périodes pendant lesquelles une station de transport en commun est plus ou moins occupée afin de planifier votre voyage à l’avance. Vous pouvez consulter des données en direct montrant à quel point la station de transport est  actuellement occupée par rapport à son niveau d’activité habituel.».


Cette initiative de Google est très utile en ces temps de confinement et de distanciation sociale. Cependant, la question de l’heure doit être de savoir quelle est la nouvelle stratégie de Google avec les futures données recueillies ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − 11 =