Depuis un certain temps le président américain Trump porte un regard particulier sur les réseaux sociaux. Il n’ignore point le pouvoir des médias sociaux et souhaite limiter leur activité sur l’étendue du territoire américain. Ainsi, il exprime une certaine méfiance avec ceux qui sont d’origine asiatiques.


Cependant, il a été constaté que ces derniers temps-ci particulièrement, les réseaux sociaux tels que Tik Tok et Twitter en particulier ont été en désaccord avec Trump. Peut-être pour Tik Tok, Trump souhaitait encore prendre des décisions radicales comme un acteur, mais pour ce qui du réseau Twitter il semble être un spectateur car l’entreprise se permet de passer à l’action chaque fois que le président fait un tweet qui lui semble problématique.

C’est donc dans cette optique que Twitter supprime la vidéo de Trump retweetée comme une plainte pour atteinte aux droits d’auteur. En effet, La société de médias sociaux a retiré la vidéo après que le groupe de rock Linkin Park ait déposé une plainte concernant l’utilisation de sa musique.

Twitter a sorti une vidéo liée à la campagne, que le président Donald Trump a retweetée, après qu’une plainte pour atteinte aux droits d’auteur ait été déposée samedi.

Ainsi, la note qui a remplacé la vidéo se lit comme suit: “Ce média a été désactivé en réponse à un rapport du titulaire des droits d’auteur.”


 En effet, la vidéo comprenait de la musique du groupe de rock Linkin Park, qui a tweeté samedi à propos de sa plainte.

« Linkin Park n’a pas approuvé Trump et n’autorise pas son organisation à utiliser nos musiques. Un cessez-le-feu a été émis », a tweeté le groupe.


Twitter a donc confirmé la suppression dimanche en ces termes : « Conformément à notre politique en matière de droits d’auteur, nous répondons aux plaintes valides relatives aux droits d’auteur qui nous sont envoyées par un titulaire de droits d’auteur ou ses représentants autorisés », a affirmé un porte-parole de Twitter dans une déclaration par courrier électronique.

Dan Scavino, qui est le directeur des médias sociaux de la Maison Blanche, a envoyé le tweet en question vendredi.

Il faut noter qu’en mai, Trump a signé un décret visant à réduire les protections juridiques pour les entreprises de médias sociaux après que Twitter ait qualifié deux des tweets du président de  tweets contenant « des informations potentiellement trompeuses ». De surcroit, en juin, l’entreprise Twitter a supprimé une vidéo publiée par Trump avec pour motif que c’est une plainte pour atteinte aux droits d’auteur. Ce réseau social avait par la suite qualifié le tweet de Trump de « média manipulé ». Bien plus, au début de ce mois-ci, Twitter a encore supprimé une image d’un tweet de Trump suite à une plainte pour atteinte aux droits d’auteur.

La Maison Blanche n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire, de ce dernier acte avec le groupe Linkin Park.


Au regard de ce qui précède, on dirait que c’est l’entreprise de ce réseaux social qui décide des tweets du président américain sur Twitter. Il importe de se poser la question si Donald Trump va toujours faire usage de cette plateforme les jours à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + quatorze =