Les outils et services ADB sont les éléments utilisés lorsque vous tentez de connecter votre téléphone à votre ordinateur. Ceci étant, vu qu’il existe divers appareils Android exécutant des versions différentes du noyau, vous pourrez rencontrer des problèmes. L’ensemble des cas de figures est décrit selon une erreur majeure récurent qui dit que le périphérique connecté est non autorisé. Dans cet article, nous présentons des pistes de solutions pour toute personne avec cette erreur.

C’est quoi ADB et à quoi sert-il ?

Android Debug Bridge (ADB) est un programme client-serveur qui est utilisé dans le développement d’applications Android. Il fait partie du SDK Android encore appelé programme d’installation de logiciel. Sa mission est de gérer une instance d’émulateur Android ou un appareil réel. C’est donc à ce programme que votre ordinateur fait appel à chaque fois que vous connecté votre téléphone pour d’autres usages que la charge.

Norton™ 360 Premium 2022
10 Appareils -1 An d’Abonnement
Secure VPN –
Password Manager –
Dark web monitoring
20,99€

Causes d’un appareil ADB non autorisé


Il existe plusieurs origines connus à cette erreur et bon nombre d’entre elles sont relatives soit au câbles utilisés, soit à une défaillance de l’ordinateur. L’ensemble des causes sont les suivantes :

  • Défaillance du câble de connexion : pour brancher votre Android à votre ordinateur, vous aurez certainement recours à un câble qui la plupart du temps est celui de l’alimentation. Vous devez alors savoir que tous les câbles ne permettent pas la communication entre les 2 équipements. Si votre terminal est toujours non autorisé, le premier élément suspect est bien évidemment le câble.
  • Débogage USB désactivé sur l’Android : l’une des solutions les plus simples est souvent d’activer le débogage sur le téléphone afin d’être identifié facilement à sa connexion sur le PC.
  • Défaillance du port USB : qu’il s’agisse d’un port USB classique ou d’un port de type C, l’usage d’un port défectueux est problème. Tout simplement car l’ordinateur ne pourra pas identifier le nouveau périphérique connecté (téléphone ou tablette).
  • Pilotes USB obsolètes : le pilote est le programme qui prend en charge un équipement et assure son fonctionnement. Ainsi avec un pilote obsolète, il se pourrait que l’appareil connecté ne puisse donc être utilisé ; d’où le message d’erreur du debugger.
  • L’empreinte RSA inexistante sur l’Android : si votre appareil Android a perdu sa clé RSA, cela pourrait expliquer l’erreur. Evidemment, une configuration RSA est faite pour reconnaître les équipements dotés de la clé. Ceci afin qu’eux seul communiquent dans le système.

Solution 1 : Changer le câble

L’interruption de la connexion USB lors des activités ADB peut causer de nombreuses erreur. Vous pouvez donc essayez de changer de câble USB ou de concentrateur USB pour résoudre cette erreur.

Solution 2 : Changer de Port ou l’activé depuis le BIOS

L’idéal dans les manipulations c’est d’avoir un port stable qui ne déconnecte pas les équipements aléatoirement ou est mal alimenté en électricité. Dans le cas d’un port désactivé, vous ne pourrez bien évidemment pas l’utiliser. Normalement dans ces cas là, votre ordinateur ne devrait même pas pouvoir détecté un périphériques branché.

Solution 3 : Mettre à jour les pilotes 


S’il y a quelque chose qui ne va pas avec les pilotes USB de votre PC, vous rencontrerez également l’erreur non autorisée des périphériques ADB. Parce que si les pilotes USB de votre PC sont corrompus, il se peut qu’il ne puisse pas reconnaître votre téléphone Android. Dans cette situation, vous pouvez essayer de les mettre à jour depuis le gestionnaire de périphériques. En sélectionnant les contrôleurs USB, faites un clic droit dessus et vous verrez le bouton « mettre à jour le pilote ».

Solution 4 : Réenregistrer les clés RSA

Pour ajouter les clés RSA à votre périphérique, il faut ouvrir le disque C ensuite se diriger dans le répertoire utilisateur. L’étape suivante est d’ouvrir un dossier de l’utilisateur courant puis afficher les éléments cachés. Enfin se rendre au répertoire ‘.android’. A ce niveau, on devrait voir l’ensemble des fichiers adbkey. On devra alors supprimer l’ensemble des fichiers (l’appareil Android est toujours connecté à l’ordinateur) et reconnecter notre téléphone ou tablette. Normalement, on aura une fenêtre Pop-up qui s’ouvrira sur Windows pour demander si on souhaite enregistrer les clés RSA. Il ne reste plus qu’à dire confirmer.


Vous pourrez ensuite jouir de votre périphérique ; si cette démarche n’a pas fonctionner, essayer celle qui suit.

Solution 5 : Activer le débogage USB sur l’Android

L’option de débogage est disponible uniquement dans le panel des développeurs sur Android. Il faudra donc activer le mode développeur sur l’Android ; notons qu’il n’existe pas de manière standard de le faire. Vous devrez donc rechercher comment faire en fonction de votre appareil et de sa version d’Android. Une fois fait, dans les options développeur vous verrez la possibilité d’activer le débogage en cochant sur une case. Une fois activé, vous devrez révoqué les autorisations USB en cours pour que le périphérique soit considéré comme nouveau à son branchement sur le PC. La dernière étape est donc de reconnecter l’Android à l’ordinateur est validant la permission de débogage sur le mobile.


Le service ADB est celui qui permet d’accéder à son appareil Android ou de le simuler comme le fait MemuPlay. Les erreurs liées à ce service précise tout simplement un équipement non autorisé et les causes sont multiples ; heureusement les solutions aussi. Partant d’un changement radical de câble à suppression des clés RSA en passant par une mise à jour de pilotes, les solutions sont plutôt simples à reproduire. Il ne reste qu’à vous de les suivre selon l’ordre pour être sûr d’avoir tenté une résolution du problème selon les couches du système.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − un =